Ados et mutation sociétale

Ados et mutation sociétale

Colloque le 26 avril 2016 Le lien familial, l’éducation spécialisée, l’accompagnement psychothérapeutique, sont aujourd’hui confrontés à une révolution qui, depuis quelques années, exerce une influence décisive sur l’ensemble de ces pratiques. Cette révolution relève de l’actuelle mutation sociétale indûment appelée « crise » par les politiques et les médias. Comme toutes les mutations, celle-ci se double d’un refaçonnement de l’économie psychique et relationnelle des enfants et adolescents que nous appelons « les mutants ». Les comportements des enfants et des adolescents d’aujourd’hui ne répondent plus à nos modèles éducatifs et psychothérapeutiques, qui se montrent de plus en plus insuffisants, voire contreproductifs. De fait, nous sommes tentés d’interpréter les moindres de leurs comportements en termes de déviances qu’il nous faudrait corriger, là où souvent il ne s’agit que de l’expression de la nouvelle normalité, sous-tendus par des valeurs nouvelles sur lesquelles nous pouvons très utilement nous appuyer dans notre action éducative et psychothérapeutique. L’expérience montre que dès que parents et éducateurs disposent des éléments de compréhension nécessaires, des problèmes éducatifs et relationnels d’apparence insolubles trouvent le plus souvent, et en peu de temps, des solutions favorables pour l’ensemble des protagonistes. L’enjeu, aujourd’hui, est celui d’une co-construction des valeurs nouvelles et des critères éthiques. Alors, posons-nous les vraies questions pour mieux vivre et travailler avec eux : Pourquoi les questions de l’autorité et de hiérarchie, face à cette nouvelle génération d’enfants et d’adolescents, provoquent-elles les plus grandes inquiétudes dans la prise en charge éducative, thérapeutique et parentale ? Pourquoi le rapport à la culpabilité des ados d’aujourd’hui est très différente de celle des adultes ? En quoi est-elle de moins en moins un processus organisateur dans leur rapports aux autres ? Pourquoi la notion d’interdit reste t-elle liée à l’idée de transgression ? pour eux aujourd’hui  » tout est possible par principe »… Pourquoi le rapport entre besoin et désir devant une exigence, une attente, les enfants et adolescents en mutation sont-ils dans le besoin immédiat ? En quoi deviennent-ils de plus en plus intolérants à la frustration? Pourquoi pour beaucoup d’adolescents en mutation, la sexualité est-elle devenue une source de jouissance directe désacralisée et défantasmée ? En quoi a-t-elle évoluer en un mode de consommation banale et précoce? En quoi le rapport à soi et à l’autre est-il vécu sur un mode de plus en plus désaffectivé ? Ce colloque vous aidera à la compréhension des enfants et adolescents en mutation afin de dédramatiser les situations de conflit et de renouer le contact et le dialogue avec eux.

1ère partie : Eduquer nos enfants dans le présent contexte de mutation sociétale

2ème partie : Eduquer nos enfants dans le présent contexte de mutation sociétale

Docteur Serge TISSERON – Les enfants au cœur de la révolution numérique

Laurent MUNOZ – 1ère partie : Adolescence, errance et santé mentale

Laurent MUNOZ – 2ème partie : Adolescence, errance et santé mentale

Professeur Philippe JEAMMET
Quand passe-t-on de l’évolution à la mutation? Ne pas confondre le fond et la forme